142015Apr

La mélatonine, une hormone sous-estimée

Notre horloge biologique décide de beaucoup de choses dans notre vie. Responsable de notre bien-être au quotidien, elle peut, si elle est déréglée,  être la cause de nombreux troubles, notamment sur le sommeil.


L’origine du sommeil

Morphélin 1Quand on veut comprendre l’origine du sommeil, il faut s’intéresser à la glande pinéale. Située dans le cerveau, elle « répond » à l’intensité de la lumière par la libération plus ou moins forte d’une hormone, la mélatonine. Cette hormone, selon sa concentration dans l’organisme, va servir à encadrer le cycle du sommeil.


Ainsi, à la tombée de la nuit, la glande pinéale va sécréter une plus grande quantité de mélatonine et un besoin de dormir se fera ressentir. Inversement, à l’aube, le taux de mélatonine va diminuer afin de déclencher le réveil.

Ce processus se répète naturellement au quotidien et s’adapte en fonction des saisons afin de toujours associer le sommeil à la nuit.


Les conséquences d’un dérèglement

Les difficultés interviennent lorsque, pour une raison ou une autre, on dérègle son rythme de vie. Par exemple, travail le soir, insomnie ou encore voyage entraînant un décalage horaire. Ce dernier cas touche une grande partie des voyageurs.

L’explication est simple. Lorsque, pour voyager, on traverse trois fuseaux horaires ou plus, le rythme interne de notre corps n’est plus en accord avec le temps externe. Le cerveau est donc perdu et le fait savoir.

Différents symptômes apparaissent alors :

-Fatigue               -Anxiété              -Irritabilité           -Inattention       -Problèmes de digestion…

Sans oublier le stress qui en découle et qui, à lui seul, engendre encore plus de réactions négatives.

Afin de récupérer de ce décalage, on compte en moyenne un jour par fuseau horaire traversé. Ce qui peut vite faire beaucoup lors d’un voyage d’affaire où chaque jour compte. Sans bonne préparation, il peut être très difficile et long de resynchroniser sa production de mélatonine et par conséquent de se sentir reposé.


Des solutions naturelles

Des solutions existent pour faciliter ce reformatage du cycle veille/sommeil.

Ne pas s’exposer à une lumière artificielle (télé, ordinateur) avant l’heure du coucher, éviter l’alcool et le tabac ou encore s’exposer à la lumière le matin.

Il est également possible de prendre des suppléments de mélatonine.Morphélin 2

Ceux présents sur le marché sont souvent en cachet et leur efficacité varie. En effet, le temps d’absorption est souvent trop long et la majorité du produit est ainsi détruit par le foie. Une solution plus efficace et rapide serait une administration de mélatonine en spray, pour pouvoir enfin profiter d’une vraie nuit de sommeil.

Plus d’informations à suivre…